Archives pour janvier 2011

Jean Cras : Notre prochaine exposition vous présentera les manuscrits musicaux d’un musicien peu connu que vous découvrirez à la galerie ARTS ET AUTOGRAPHES, 9 rue de l’odéon -75006 PARIS à compter du 11 février 2011

Continuer la lecture...

Quand George Sand évoquait la flore de Vichy et de l’Allier… une préface redécouverte par son manuscrit autographe et un livre à elle dédicacé.

Continuer la lecture...

Il faut se méfier fortement de l’authenticité des autographes d’aujourd’hui.
Le support se trouve sans difficulté et l’encre (marqueur ou encre) aussi. N’importe qui peut imiter une signature et l’apposer sur une photographie ou un livre.

Soyez particulièrement vigilants vis à vis des sites internet non reconnus proposant l’achat d’autographes en ligne : ces plate-formes de vente proposent de nombreux faux, ainsi que des autopens (signatures faites à l’identique à l’aide de machines). Ces pièces sont inexpertisables.

Plusieurs faussaires font des ravages sur internet. L’un d’entre eux diffuse notamment sa production sur des programmes de théâtre ou de concert, des photos, des livres en imitant les écritures et les signatures de personnes célèbres. Il se garde bien de montrer le détail de la partie autographe en photo, de crainte de l’intervention d’un expert qui pourrait dévoiler le pot aux roses. Néanmoins, le nombre de ses ventes et les appréciations qu’il reçoit, prouvent qu’il trouve des personnes assez crédules pour acquérir à des prix défiant toute concurrence des autographes difficiles à trouver qui atteindraient des prix plus élevés en ventes publiques.

Quoiqu’en dira l’heureux possesseur d’un autographe de Zidane ou autre célébrité, s’il ne l’a pas obtenu lui même directement de la main du signataire, un doute important planera sur son authenticité. Il est très difficile d’expertiser ces signatures, surtout qu’elles sont généralement faites debout, dans la hâte, et qu’on ne signe pas de la même façon debout ou assis. Il existe aussi des firmes étrangères qui, sans scrupules, vous certifient l’authenticité des signatures sur des photographies. Signature à l’encre et semblable à l’original, c’est vrai, mais autopen, donc reproduite par machine, donc pas authentique et par voie de conséquence, sans valeur. Si vous souhaitez posséder simplement une reproduction de la signature d’une personnalité, payez ces autopens 1 ou 2 euros, mais pas plus. Hélas, beaucoup d’acheteurs inexpérimentés se sont fait abuser et les ont achetés au prix d’un original !

Alors me direz-vous, comment constituer en toute sécurité une collection contemporaine ? Tout simplement en rencontrant ces gens au hasard de la vie ou de vos recherches pour les trouver.

Conseil d’expert : demandez leur de préférence une pensée autographe. Quelques mots sur leur vie, leur métier ou autre… N’oubliez pas que leurs lettres seront beaucoup plus difficiles à trouver à l’ère du téléphone et des messages électroniques que celles des personnages du passé. Une pensée autographe, même courte, prendra donc avec le temps une valeur certaine.
Et puis si vous avez un doute sur un achat, demandez-nous, nous essaierons de vous aider.