Archives pour janvier 2012

Nous apprenons la triste nouvelle de la catastrophe pour ce fameux Institut fondé par Napoléon Bonaparte au Caire pendant la Campagne d’Égypte: Le 18 décembre dernier, lors des manifestations, tout près de la place Tahrir, l’Institut d’Egypte a été ravagé par les flammes. Le bâtiment contenait des manuscrits très importants et des livres rares dont il est difficile de trouver l’équivalent dans le monde.L’Institut d’Egypte fait partie des plus anciennes institutions culturelles en Egypte. La bibliothèque contenait près de 200 000 livres, en plus de 50 000 manuscrits historiques et rares.

Les nombreuses archives qui y étaient conservées ont été ainsi détruites. Quelques personnes ont emportées des rares papiers qui avaient échappé à l’incendie. Quelles en sont l’importance ?

On lira avec intérêt les articles de l’Express : http://www.lexpress.fr/culture/livre/l-institut-d-egypte-et-ses-inestimables-archives-detruits-par-les-flammes_1063081.html

et Libération : http://www.liberation.fr/c/01012378369-c

[NAPOLÉON Ier] — SAINTE-HÉLÈNE.

Intéressant ensemble de 4 dessins (300 x 230 mm). Ces dessins ont été extraits vers 1838, d’un carnet de dessins d’un voyage des Indes en Europe, réalisé en septembre 1832, soit onze ans après le décès de Napoléon et avant le retour des cendres. Émouvant témoignage de l’île alors que le corps de Napoléon y résidait encore. Ces dessins exécutés par R.H. Cathbert, entre le 5 et le 6 septembre 1832, regroupent des vues de Sainte-Hélène :

—  3 dessins sur la vue de James Town, et deux vues de l’île depuis la mer, avec des vaisseaux.

—  Beau dessin avec deux vaisseaux et la vue de James Town en arrivant de la mer.

—  Aspect de l’île de Sainte-Hélène avec un beau vaisseau toutes voiles dehors (vue du sud-est).

—  Beau dessin représentant James Town le 6 septembre 1832.

Ces rares témoignages de l’époque, vous pouvez les acquérir en téléphonant à Arts et Autographes (01 43 25 60 48) ou en passant à la galerie pour l’acquérir. Ces précieux dessins viennent de rejoindre la collection d’un éminent collectionneur napoléonien. Vous voulez être au courant de nos dernières acquisitions? Envoyez nous par email vos coordonnées postales pour être inscrit à l’envoi de nos catalogues.