Archives pour janvier 2013

Une perte immense ?

118 ans après, l’armée française reprend Tombouctou pour la seconde fois et vient délivrer la ville emblématique de l’Afrique du joug des barbares.

L’incendie du centre Ahmed Baba a montré la perte irréparable de milliers de manuscrits arabes et corans. L’Institut des hautes études et de recherches islamiques Ahmed Baba de Tombouctou abritait entre 60 000 et 100 000 manuscrits, selon le ministère malien de la Culture. Certains de ces manuscrits de Tombouctou remontent au XIIe siècle. De nombreux manuscrits auraient été déplacés durant ces jours sombres dans des maisons pour les sauvegarder.

Ces manuscrits ont été conservés des générations durant par les nomades. Ces documents couvraient tous les domaines de la connaissance : astrologie, droit, commerce, etc. Tombouctou est une prospère cité caravanière, située à la jonction des routes qu’empruntaient les caravanes depuis des siècles transportant des bibliothèques ambulantes.

L’état de ces manuscrits était jugé très préoccupant en raison de la forte humidité, des termites et du sable. Des entreprises de restaurations furent menées. Certains manuscrits ont été restaurés en France. Un bilan nous donnera prochainement ce qui a réellement disparu. Il existe d’autres bibliothèques privées à Tombouctou renfermant elles aussi des manuscrits précieux. Il faut souhaiter que tout n’ait pas été détruit.

Aux dernières nouvelles ( ce 30 janvier 2013) peu de manuscrits auraient disparus. Une majorité de manuscrits seraient à Bamako et à Paris (pour restauration). D’autres auraient été cachés à Tombouctou dans des maisons particulières.

On lira l’article de Wikipedia ici.

On lira avec délectation sur le site de l’agence REUTERS France que les autographes de « stars » sont archi falsifiés… ou faits par des secrétaires.

Le fait de trouver en plus sans problème le stylo ou le marqueur et le support les rend quasiment inexpertisables, donc invendables…

Recherchez plutôt des lettres que de simples signatures ou des photographies signées.

Aller lire l’article sur le site de l’agence REUTERS.

Un tramway nommé Désir (A Streetcar named Desire) est une pièce de théâtre de Tennessee Williams, jouée pour la première fois en 1947 et qui lui valu d’avoir le prix Pulitzer en 1948. Nous avons un document très intéressant signé par le dramaturge concernant cette pièce.

WILLIAMS Tennessee (Thomas Lanier Williams, dit) [Columbus, Mississipi, 1911 – New York, 1983],  auteur dramatique, romancier et poète américain.

Pièce signée. 1/2 page in-4°. Sur sa pièce « Un tramway nommé désir » : « I Tennessee Williams, agree that all royalties coming from performances in French of my play, “ A Streetcar named Desire” shall be divided for performances outside of Paris in the same proportion that appeared on the original bulletin ». Rare.

Vous pouvez acheter ce précieux document chez ARTS ET AUTOGRAPHES (Référence n°24081) 9 rue de l’Odéon 75006 PARIS. (Tél.: 01 43 25 60 48) ou par email à contact@autographe.com

 

Les autographes sont acquis pour l’essentiel par des amateurs passionnés. Depuis de nombreuses années, leur valeur a considérablement augmenté, et la dimension investissement ne peut plus être ignorée.

Il est donc légitime, pour un collectionneur, de se poser la question de la valorisation future de ses achats, même si la dimension financière n’en est pas le critère principal.

Les autographes de collection sont, par définition, en nombre limité. On peut même affirmer que leur nombre décroit avec le temps : d’une part parce que certains (et de plus en plus) sont acquis par des musées qui ne les remettront jamais sur le marché, et d’autre part parce que, malheureusement, un certain nombre de documents sont perdus ou détruits chaque année. Et nos contemporains, privilégiant le courrier électronique, n’en produisent plus beaucoup pour les générations futures.

En ce qui concerne le nombre de collectionneurs, l’évolution est exactement inverse :

On estime que le nombre d’acheteurs réguliers d’autographes (d’une valeur unitaire de 300 € minimum) est aujourd’hui d’environ 5000 en France.

Ce nombre, très faible dans l’absolu, est en augmentation constante, tous les professionnels sont d’accord sur ce point. Ce phénomène est d’autant plus remarquable que la situation est inverse pour la plupart des autres domaines de collection.

En outre, et là encore, à l’inverse des autres collections, les amateurs jeunes sont de plus en plus nombreux à s’intéresser aux autographes :

Les motivations de ces collectionneurs sont nombreuses : l’émotion de la détention d’un écrit de personnage célèbre, la recherche d’informations précises et indiscutables, les témoignages d’évènements, l’étude d’un personnage, d’un œuvre ou d’un lieu, et beaucoup d’autres, plus particulières ou plus secrètes.

Des investisseurs, attirés également par les aspects fiscaux favorables de la collection d’autographes, interviennent également sur le marché.

La presse grand public se fait l’écho, de plus en plus souvent, des ventes d’archives ou de collections prestigieuses, accompagnant ainsi l’intérêt croissant de ses lecteurs pour ce thème.

Inéluctablement, devant cette croissance de la demande et la diminution de l’offre, les prix vont continuer à être tirés à la hausse.

Il convient néanmoins de satisfaire ses passions avec discernement, car le marché n’évoluera jamais de manière homogène : Si les lettres des grands peintres ou des écrivains consacrés ont vu leurs prix progresser très rapidement, celles des auteurs oubliés par l’histoire, bien que très célèbres de leur vivant, attirent beaucoup moins les collectionneurs.

Plus que jamais, il est important de prendre conseil auprès d’un expert réputé, qui saura guider l’amateur en fonction de ses critères de recherche.

Voeux

Jean-Emmanuel Raux —  1 janvier 2013 — Laisser un commentaire

2013

Tous nos meilleurs voeux pour la nouvelle année

 

Jean Emmanuel Raux et sa collaboratrice, Catherine Philippe, vous souhaitent une excellente année 2013.

Nous espérons que, malgré le contexte économique et politique désastreux que subit notre cher pays, vous traverserez la crise sans trop en souffrir.

Que la santé soit au rendez-vous avec plein de joies de tous les côtés.

Et que de belles trouvailles en autographes et manuscrits viennent illuminer votre esprit.