Archives pour novembre 2014

Napoleon_memoiresDans un de nos derniers catalogues catalogue distribué à la galerie, nous présentons une très belle gravure :

NAPOLÉON Ier (Napoléon Bonaparte).

Gravure. « Napoléon dictant ses mémoires [au général Gourgaud] ».  590 X 720 mm, quelques taches de vieillissement. Gravure de Belliard d’après une peinture de Steuben, lithographie de Grégoire & Deneux. Rare gravure en grand format.

Vous pouvez acheter cette belle gravure ancienne et authentique au prix de 3000 euros. Une facture et un certificat seront délivrés à l’acheteur. Voir le lien avec la fiche ici.

The price for this item is 3000 euros. An invoice and a certificate will be issued to the purchaser.

Contactez nous par email : contact@autographe.com ou par téléphone : 33 (0)1 43 25 60 48, ou à notre galerie :

Galerie ARTS ET AUTOGRAPHES

Jean-Emmanuel RAUX, expert en autographes et manuscrits

9 rue de l’Odéon — 75006 PARIS

 

Passez nous voir nous vous montrerons de nombreux documents du Premier Empire.

Fanny_MendelssohnNous mettons en vente aux enchères, le 28 novembre 2014 à l’Hôtel Drouot, salle 9, par l’entremise de l’étude Tessier Sarrou un manuscrit mystérieux et merveilleux :

La Sonate de Pâques (Ostersonate) de Fanny Hensel Mendelssohn

A la poursuite du manuscrit perdu

Un mystérieux manuscrit musical, une Ostersonate (Sonate de Pâques), attribué au grand compositeur Felix Mendelssohn Bartholdy avait disparu. Les chercheurs voulaient identifier l’heureux possesseur.  Les musicologues se doutaient que le manuscrit pouvait être de la main de la sœur du compositeur, elle aussi compositrice. Mais comment le prouver, le manuscrit ayant disparu depuis de longues années ?

Un jour, le libraire Marc Loliée l’acquit à Hugo Mendelssohn et le revendit aussitôt au propriétaire actuel. Il fut vendu à l’époque, semble-t-il, comme de la main de Felix Mendelssohn.

Fanny Mendelssohn, qui n’était pas encore mariée au peintre Wilhelm Hensel, a évoqué dans plusieurs de ses lettres cette sonate qu’elle avait écrite. Fanny aurait donné le manuscrit de sa sonate à Felix comme un cadeau d’adieu, mais ce n’est qu’une hypothèse puisque ce manuscrit n’était pas signé. Fanny évoque dans son journal que, dès le mois d’avril 1829, elle a joué sa sonate de Pâques. En août de la même année, Felix Mendelssohn et Carl Klingemann montent à bord d’un navire pour New York et jouent sur un piano en acajou cette sonate.

Une Sonate de Pâques [la nôtre] a été enregistrée par Eric Heidsieck en 1972. C’est une œuvre en quatre mouvements en la majeur de Larry Todd qui donne un rapport détaillé dans son livre. Cela était attribué à Felix mais la musique ressemble plus à celle de Fanny, et il n’y a aucune autre preuve que Felix avait composé une telle pièce.

Mais de récents travaux menés par une bibliothécaire américaine, Madame Angela Mace, attribuent définitivement cette pièce à Fanny Mendelssohn Hensel, la sœur de Felix. En mai 2010, Madame Angela Mace rend visite au pianiste et examine le manuscrit. Elle reconnut tout de suite l’écriture de Fanny, très différente de celle de Felix.

Ce manuscrit est daté de 1828, soit un an avant son premier signalement dans le journal de Fanny avec son titre manuscrit sur la première page : Ostersonate. On peut considérer que cette sonate est une œuvre très importante pour Fanny Hensel Mendelssohn.

Au cours d’une des visites de Mendelssohn en Grande-Bretagne, l’un de ses plus proches amis, Karl Klingemann, a écrit dans une lettre à Fanny Mendelssohn que Felix avait joué sa Sonate de Pâques.

A-t-elle été composée par Fanny ? Était-ce un don de Felix à Fanny ou l’inverse?

La plupart des chercheurs croient que c’était un cadeau. Certains pensent que cette sonate a disparu, d’autres pensent que c’est la Sonate Écossaise, alias “Fantaisie en fa dièse mineur” op. 28

Voici un peu de ce qui est connu : Quelques jours après le départ de Felix pour l’Angleterre, Fanny écrit dans son journal qu’elle a joué sa Sonate de Pâques.

Klingemann indique effectivement dans sa lettre est « Felix a ensuite joué une partie du premier mouvement de vôtre Sonate de Pâques, Fraulein fiancée, dont je n’avais pas entendu parler que jusqu’à maintenant ».

Il n’est donc pas douteux qu’elle composât une telle sonate.

MENDELSSOHN BARTHOLDY Fanny [Hambourg, 1805 – Berlin, 1847], pianiste et compositrice allemande, soeur de Félix.

Manuscrit autographe. Sonate de Pâques. Daté mai 1828 ; 17 pages 1/2 pages in-4° oblongues. Est joint un brouillon de 2 pages in-4° oblongues. Ce manuscrit très précieux est estimé 25 000 / 30 000 euros.

Lien pour le catalogue en ligne (pdf en ligne) : ici.
Catalogue sur le site de Drouot avec toutes les images : ici.

QUAND ?  Vendredi 28 novembre 2014 à l’Hôtel Drouot – Richelieu – 9, rue Drouot, 75009 Paris – Salle 9.

Tessier & Sarrou

mail@tessier-sarrou.com

Tél. : 01 40 13 07 79 Fax : 01 42 33 61 94

Catalogue en ligne illustré :

http://www.neret-tessier.com/flash/index.jsp?id=20738&idCp=49&lng=fr

Catalogue sur demande à l’étude ou disponible à la galerie.

Galerie ARTS ET AUTOGRAPHES — Jean-Emmanuel RAUX, expert en autographes et manuscrits

9 rue de l’Odéon — 75006 PARIS

Tél.: 01 43 25 60 48

Galerie ouverte du mardi au samedi inclus — De 11 h à 12 h 30 et 14 h à 18 h.

Organisation de catalogues à prix marqués

Organisation de ventes publiques

Churchill_59Nous mettons en vente aux enchères, le 28 novembre 2014 à l’Hôtel Drouot, salle 9, par l’entremise de l’étude Tessier Sarrou une photographie de Winston Churchill.

CHURCHILL sir Winston Leonard Spencer [Blenheim Palace, Oxfordshire, 1874 – Hyde Park Gate, Londres, 1965], homme politique britannique.

Photographie signée. 163 X 114 mm. Cachet au dos du photographe : Vivienne 20th Century Studios Ltd. Pièce signée sous la photographie.

Cette photographie est estimée 1200/1500 euros.

Lien pour le catalogue en ligne (pdf en ligne) : ici.
Catalogue sur le site de Drouot avec toutes les images : ici.

QUAND ?  Vendredi 28 novembre 2014 à l’Hôtel Drouot – Richelieu – 9, rue Drouot, 75 009 Paris – Salle 9.

Tessier & Sarrou

mail@tessier-sarrou.com

Tél. : 01 40 13 07 79 Fax : 01 42 33 61 94

Catalogue en ligne illustré :

http://www.neret-tessier.com/flash/index.jsp?id=20738&idCp=49&lng=fr

Catalogue sur demande à l’étude ou disponible à la galerie.

Galerie ARTS ET AUTOGRAPHES — Jean-Emmanuel RAUX, expert en autographes et manuscrits

9 rue de l’Odéon — 75006 PARIS

Tél.: 01 43 25 60 48

Galerie ouverte du mardi au samedi inclus — De 11 h à 12 h 30 et 14 h à 18 h.

Organisation de catalogues à prix marqués

Organisation de ventes publiques

Sand_127Nous mettons en vente aux enchères, le 28 novembre 2014 à l’Hôtel Drouot, par l’entremise de l’étude Tessier Sarrou une rare dentrite de George Sand (lot 127)

SAND George (Aurore Dupin, baronne Dudevant, dite) [Paris, 1804 – Nohant, 1876], romancière française.

Aquarelle. Dendrite représentant un lac.

114 x 145 cm (à vue).

Authentifiée au dos par Aurore Sand : « Cette aquarelle de G. Sand appelée Dendrite est une œuvre originale de l’artiste provenant des collections de sa petite fille Madame Aurore Sand ».

Cette aquarelle-dentrite- est estimée 3000 à 4000 euros.

Lien pour le catalogue en ligne (pdf en ligne) : ici.

Catalogue sur le site de Drouot avec toutes les images : ici.

QUAND ?  Vendredi 28 novembre 2014 à l’Hôtel Drouot – Richelieu – 9, rue Drouot, 75 009 Paris – Salle 9.

Tessier & Sarrou

mail@tessier-sarrou.com

Tél. : 01 40 13 07 79 Fax : 01 42 33 61 94

Catalogue en ligne illustré :

http://www.neret-tessier.com/flash/index.jsp?id=20738&idCp=49&lng=fr

Catalogue sur demande à l’étude ou disponible à la galerie.

Galerie ARTS ET AUTOGRAPHES

Jean-Emmanuel RAUX, expert en autographes et manuscrits

9 rue de l’Odéon

75006 PARIS

Tél.: 01 43 25 60 48

Galerie ouverte du mardi au samedi inclus

De 11 h à 12 h 30 et 14 h à 18 h.

Site internet : http://Arts.fr et http://autographe.com

Organisation de catalogues à prix marqués

Organisation de ventes publiques

Gautier_Maupin

Nous mettons en vente, le 28 novembre 2014 à l’Hôtel Drouot, par l’entremise de l’étude Tessier Sarrou une grande rareté : Un dessin de Théophile Gautier.

84 GAUTIER Théophile [Tarbes, 1811 – Neuilly-sur-Seine, 1872], écrivain, critique littéraire et journaliste français.

Dessin signé. Une indication au crayon laisse supposer que cela pourrait être Mademoiselle de Maupin ? Le grand roman de Théophile Gautier raconte la vie de Madeleine de Maupin et ses aventures galantes.

Daté 1832 ; 105 X 90 mm, à l’encre rouge.

Ce rare dessin est estimé de 3000/5000 €

Lien pour le catalogue en ligne : ici.
Catalogue sur le site de Drouot avec toutes les images : ici.

112-Napoleon_paulineNous mettons en vente, le 28 novembre 2014 à l’Hôtel Drouot, par l’entremise de l’étude Tessier Sarrou une très grande rareté : une lettre entièrement écrite par Napoléon à sa soeur Pauline sur la mort de son premier mari le général Leclerc. Le fait que cette lettre soit entièrement manuscrite de la main du futur empereur est rare, mais plus encore, la signature est exceptionnelle ! En effet, c’est là l’une des rares premières signatures « Napoléon » que l’on voit apparaître avant son couronnement. 

Lot 112 : NAPOLÉON Ier (Napoléon Bonaparte) [Ajaccio, 1769 – île de Sainte-Hélène, 1821], empereur des Français.

Lettre autographe, signée « Napoléon », adressée à sa sœur Pauline. Saint-Cloud, 13 frimaire an 11 [4 décembre 1802] ; 1 page in-4°, vignette gravée de Roger.

Précieuse lettre, entièrement autographe, dans laquelle Napoléon adresse ses condoléances à sa soeur Pauline, qui revenait de Saint-Domingue, après la mort de son mari, le général Leclerc.

« J’apprends ma chère Pauline les malheurs que vous avez éprouvés. Vous avez fait votre devoir, votre mari est mort avec gloire à son poste. Vous avez été digne de lui et de moi. Revenez bientôt ici vous trouverez dans l’amitié de votre famille des consolations à vos malheurs...».

En post-scriptum : « Je vous envoye Lauriston. Vous reviendrez avec lui dans sa voiture ».

Très rare forme de signature pour l’époque.

Provenance :

— Collection de Monsieur de Berny qui acquit ce superbe document au cours de la grande vente du 29 juin 1939 pendant laquelle on dispersa 37 lettres de l’Empereur retrouvées lors du règlement de la succession de M. Lapicière, descendant de Michelot, l’intendant de Pauline Bonaparte.

— Vente du 29/6/1939, succession Lapicière.

— Vente du 19/10/1994, Hôtel Drouot.

Cette lettre est estimée 30 000 à 40 000 euros.

Lien pour le catalogue en ligne : ici.
Catalogue sur le site de Drouot avec toutes les images : ici.