Archives pour septembre 2020

Catalogues d’autographes rares et de manuscrits

Notre catalogue n°91 est en ligne.

Le catalogue de 248 pages est très riche en documents autographes. Vous pouvez le consulter en cliquant sur le lien : catalogue 91

Tous les lots sur le pdf sont en principe disponibles. Mais vous pouvez vous en assurer en nous envoyant un email.

Édité par la galerie Arts et Autographes, Paris, septembre2020 ; 248 pages, 210 x 270 mm en couleurs, richement illustré. Catalogue référençant près de 490 documents rares et originaux sur l’histoire, la littérature, la musique, etc. Par sa très belle mise en page, cet ouvrage de qualité est plus qu’un simple catalogue et offre au lecteur des lettres curieuses, des lettres rares et insolites, écrites par des personnalités célèbres. Il est en ce moment reçu par nos clients et reçoit un très bon accueil.

Il est plus prudent d’acheter des autographes et des manuscrits précieux à des experts reconnus et qui ont pignon sur rue.

Contactez nous par email : contact@autographe.com ou par téléphone : 33 (0)1 43 25 60 48, ou à notre galerie :

Galerie ARTS ET AUTOGRAPHES

Jean-Emmanuel RAUX, expert en autographes et manuscrits

9 rue de l’Odéon — 75006 PARIS — Tél.: 01 43 25 60 48

Email : contact@autographe.com

LE MARCHÉ : 

Il y a eu tout au long de l’année 2019 un retournement du marché. Après une baisse du marché en 2014 due au fait de l’affaire Aristophil, la demande est repartie à la hausse en 2020 avec une forte demande sur le plan mondial. Il y a toujours aujourd’hui encore de bonnes opportunités d’acquisitions. 

Beaucoup de gros manuscrits littéraires ont pu être achetés par les institutions au moment où le marché était en baisse, complétant ainsi leurs fonds à des prix très doux. Mais attention ces prix ne reflètent pas la véritable valeur des manuscrits. 

De nouveaux acteurs sont revenus sur le marché français comme les américains, les russes, les polonais, les chinois. Il faut veiller à ce que certains documents précieux restent en France afin de ne pas perdre notre patrimoine. Il faut que marchands et collectionneurs français soient soutenus pour l’achat de documents français et les conserver dans notre patrimoine. 

Et dans tout cela, que doit faire un collectionneur ?

Le tout est d’acheter à prix normaux des documents importants. Beaucoup de professionnels sont sur le marché à proposer des choses très fascinantes. Il faut essayer de toujours privilégier un texte intéressant ainsi que la qualité d’une pièce.

Il y en a encore sur le marché mais pour combien de temps ?

Les futurs secteurs qui sont appelés à se développer : les lettres de peintres, les lettres et manuscrits musicaux. De nombreux pays sont amenés à enrichir leurs fonds d’archives pour les chercheurs. Certains pays, comme la Chine ou le Moyen-Orient, ont peu de documents sur les impressionnistes, sur l’Art moderne, sur la Musique, ils vont forcément se réveiller et acheter un jour massivement !

LE PROBLÈME DES REVENDICATIONS.

Je souhaite également à travers cet article dénoncer le mauvais décret de 2008 qui vise notamment les lettres du 1er Empire et plus spécifiquement de Napoléon. Pendant des décennies à Drouot (et sous le contrôle du Ministère de la Culture), marchands, institutions et collectionneurs ont pu acheter en toute légalité de nombreuses lettres de Napoléon par le biais d’officiers ministériels. Grâce à un décret confiscatoire, elles sont aujourd’hui revendiquées par l’état sans indemnités pour son propriétaire. Est-ce du vol? Un manque de cohérence ? 

En tout état de cause, ces documents historiques font la joie des collectionneurs et marchands étrangers qui revendent ces documents à prix d’or dans d’autre pays. Le marché, jadis français, s’est déplacé hors de portée des institutions françaises. C’est bien regrettable.

Belle correspondance familiale de 9 lettres ou cartes autographes signées (une seule signée), adressée à sa cousine Mme Paule Espenel.

— Lettre signée. Paris 13 octobre 1944 ; 1 page 1/2 in-4°. Sur papier à en-tête gravé « Le Général de Gaulle », enveloppe jointe.

« Ma chère Cousine, j’ai été sensible à votre souvenir et je vous en remercie. Votre frère Henri va très bien. Je le vois assez souvent. Il a été magnifique. Vous pouvez lui écrire à l’Assemblée Consultative dont il est membre. Pierre est toujours au camp de Komotau (Bohême) [camp de travail pour soldats]. Quant à Xavier, je l’ai vu à Paris où il vient d’arriver. Veuillez agréer, Ma Chère Cousine, mon meilleur souvenir pour vous-même et pour les vôtres.»

— Lettre autographe. 14 novembre 1959 ; 1 page in-8°. Sur papier à en-tête gravé « Le Général de Gaulle », enveloppe jointe. Incomplète de la fin.

« Ma chère Cousine,une fois de plus, votre aimable pensée m’a touché et réconforté. Je vous remercie bien vivement des souhaits de fête que vous m’avez adressés. Ma femme se joint à moi pour vous dire, ma chère cousine ».

— Lettre autographe signée. 14 mai 1961 ; 2 pages in-8°. Sur papier à en-tête gravé « Le Général de Gaulle », enveloppe jointe.

« Je vous remercie, ma chère Cousine, de l’affectueuse et encourageante pensée que vous m’avez adressée au moment difficile. Le témoignage des miens m’est particulièrement précieux et, quant à vous, vous savez bien trouver des mots qui me touchent. Ma femme et moi vous adressons, ma chère Cousine, nos meilleures affections. Charles de Gaulle. »

— Carte autographe signée. [9 novembre 1964] ; 1 page in-32. Sur carte à en-tête gravé « Général de Gaulle », enveloppe timbrée jointe.

« Merci de vos aimables voeux, ma chère Cousine. Je suis votre respectueusement affectionné C. de Gaulle. »

— Lettre autographe signée. 2 janvier 1966 ; 2 pages in-8°. Sur papier à en-tête gravé « Le Général de Gaulle », enveloppe jointe.

« Ma chère Cousine, sachez combien m’ont été précieux vos encouragements, l’élection ne fut pas triomphale. Sans doute, les circonstances assez médiocres du présent ne le permettaient-elles pas. En tout cas, il faut maintenant, faire pour le mieux ! Nous vous adressons, ma chère Cousine, mes meilleurs voeux pour l’année qui commence et mes bien fidèles affections. C. de Gaulle. »

— Carte autographe signée. [17 novembre 1966] ; 2 pages in-32. Sur carte à en-tête gravé « Général de Gaulle »,  enveloppe jointe avec adresse autographe.

« De tout coeur, merci de vos bons souhaits, ma chère Cousine. J’ai été très heureux de vous voir et vous demande de croire à mes sentiments fidèles et très affectionnés. C. de Gaulle. »

— Lettre autographe signée. 5 novembre 1967 ; 1 page in-8°. Sur papier à en-tête gravé « Le Général de Gaulle », enveloppe jointe avec adresse autographe.

« Ma chère Cousine, vos voeux de fêtes m’ont touché. Je vous en remercie aussi bien que de vos encouragements. Veuillez bien être assurée de mes affections, auxquels ma femme joint les siennes. Faute de drame, la vie de la France est quotidienne, C. de Gaulle. »

— Carte autographe signée. [13 novembre 1968] ; 1 page in-32. Sur carte à en-tête gravé « Général de Gaulle »,  enveloppe jointe avec adresse autographe.

« Merci de vos aimables voeux, ma chère Cousine. Toutes mes meilleures affections. C. de Gaulle. »

— Lettre autographe signée. 3 février 1970 ; 2 pages in-8°. Sur papier à en-tête gravé « Le Général de Gaulle », enveloppe jointe avec adresse autographe.

« Ma chère Cousine, en vous remerciant de vos voeux qui m’ont été, veuillez le croire, très précieux et encourageants, je vous adresse les miens, auxquels ma femme joint ses propres souhaits. Étant complètement détaché de l’actuelle conjoncture, je ne porte aucun jugement sur les hommes ni sur les événements et me consacre aux nouveaux “Mémoires”. Je vous prie de bien vouloir agréer, ma chère Cousine, mes hommages très respectueux et affectueux.  C. de Gaulle. »

On joint 9 cartes de visites d’Yvonne de Gaulle à Mme Espenel.

On joint de nombreux documents adressés à Mme Maillot Espenel dont 1 fac-similé du géénral de Gaulle (1960) et un autre de G. Pompidou (1969)

Une carte d’invitation du général de Gaulle à une réception à Lyon (24/3/1968) ; une photographie signée de Bernard Hinaut ; 1 lettre du gouverneur militaire de Lyon ; 1 programme d’un bal à la Préfecture de Lyon (1951). Lettres diverses de la famille du général : Mme Jacques de Gaulle, Ch. de Gaulle, Pierre et Madeleine de Gaulle, Xavier de Gaulle (de Colombey), etc.

L’ensemble : 7000 euros

Toute l’équipe de ARTS ET AUTOGRAPHES vous souhaite de continuer à prendre les précautions contre l’épidémie et répondra à toutes vos demandes !

J.E. RAUX

Il est plus prudent d’acheter des autographes et des manuscrits précieux à des experts reconnus et qui ont pignon sur rue.

Contactez nous par email : contact@autographe.com ou par téléphone : 33 (0)1 43 25 60 48, ou à notre galerie :

Galerie ARTS ET AUTOGRAPHES

Jean-Emmanuel RAUX, expert en autographes et manuscrits

9 rue de l’Odéon — 75006 PARIS — Tél.: 01 43 25 60 48

Email : contact@autographe.com