Archives pour Expertise

Les expertises

Vous pouvez acheter cette très belle pièce au prix de 27000 euros.

GAUGUIN Paul [Paris, 1848 – Atuona, îles Marquises, 1903], peintre français.

Lettre autographe signée, adressée à Charles Morice. [Tahiti], avril [18]98 ; 3 pages et demie in-8 (19,8 x 15,5 cm), sous chemise demi-maroquin bleu moderne.
Sévère et douloureuse lettre de Tahiti, à propos de Noa Noa. Apparemment inédite.

Fixé à Tahiti en 1895, pour son deuxième séjour, Gauguin, très démuni et malade, désespérait de son sort. Trois mois avant cette lettre, il avait tenté de se suicider. Durant ce même mois d’avril, il obtint en ville un petit emploi au cadastre lui permettant de subsister. Il répond à une lettre de reproches de Charles Morice, qui avait écrit avec lui Noa Noa, ce récit du premier séjour du peintre à Tahiti, publié dans La Revue blanche d’octobre et novembre 1897. Morice s’efforçait alors de placer ce livre chez un éditeur (Noa Noa sera publié en 1901 aux éditions de La Plume, mais Gauguin ne verra jamais ce volume). Un désaccord éclatera entre eux, Morice ayant touché seul et sans partage les droits de la publication en revue.

Morice lui ayant reproché d’oublier ses efforts en sa faveur, Gauguin riposte vivement :  « il faut avouer que tes courtes lettres, si spirituelles qu’elles soient, deviennent inintelligibles pour moi, deviennent des rébus que je ne peux déchiffrer dans l’état pitoyable où je suis. Si tu n’as pas le temps nécessaire pour m’écrire, abstiens-toi totalement ; j’ai encore peu de temps à vivre et il vaut mieux ne pas me tourmenter. A quoi fais-tu allusion en m’accusant d’oublier tes efforts ? Je n’ai pas de copie de lettres comme les commerçants et je ne sais laquelle de mes lettres longues et explicatives a pu te blesser […] Est-ce ma réponse à ta demande de toucher l’argent de Noa Noa [les droits d’auteur de La Revue blanche, que Gauguin, qui n’avait rien touché, refusait de partager avec lui] ? […] tu agis avec sévérité en me refusant la bouchée de pain – la seule – qui se présente possible dans un temps toujours à venir […] je souffre physiquement depuis deux ans […] je n’ai plus de forces – tout sombre devant moi, et tu viens me tourmenter, toi l’ami et non l’ennemi […] Hors de la société, hors de la famille, – je n’ai jamais lu ces mots (cher père) écrits par mes enfants [Gauguin avait, l’année précédente, rompu avec sa femme] […] à défaut d’expansion mes actes et mes paroles témoignaient pour moi du peu d’oubli de ce que l’on fait pour moi […] quoiqu’il en soit, pour conclure, je te dirai alors sévèrement : “Mon cher Morice, cessons cette correspondance à bâtons rompus qui ne rime à rien ; mieux vaut encore le pur souvenir d’une bonne amitié d’autrefois, désormais dans le silence” […] P.S. Je venais de terminer un tableau que je crois une belle œuvre et je te l’avais dédié, considérant que la nécessité cruelle, qui m’obligeait à te refuser ce que tu me demandais, me forçait à un dédommagement. Il est vrai que mon tableau n’a aucune valeur pécuniaire, mais l’intention vaut le fait […] En le regardant, tu penseras peut-être que j’ai toujours été et que je suis encore plus ton ami que tu ne le pensais ».

Rousseurs éparses, insignifiantes déchirures.

Voici le lien pour cette lettre sur notre site internet : Gauguin

(Emballage protégé). Une facture et un certificat seront délivrés à l’heureux acheteur.

The price for this item is 27000 euros. An invoice will be issued to the purchaser.

Contactez nous par email : contact@autographe.com ou par téléphone : 33 (0)1 43 25 60 48, ou à notre galerie :

Galerie ARTS ET AUTOGRAPHES

Jean-Emmanuel RAUX, expert en autographes et manuscrits

9 rue de l’Odéon — 75006 PARIS — Tél.: 01 43 25 60 48

Email : contact@autographe.com

Notre catalogue n°88 est en ligne.

Le catalogue de 130 pages est très riche en documents autographes. Vous pouvez le consulter en cliquant sur le lien : catalogue 88

Tous les lots sur le pdf sont en principe disponibles. Mais vous pouvez vous en assurer en nous envoyant un email.

Toujours aussi abondamment illustré, toujours autant copié !!! Depuis que nous avons lancé cette ligne de catalogues, tout le monde a suivi…

Il est plus prudent d’acheter des autographes et des manuscrits précieux à des experts reconnus et qui ont pignon sur rue.

Contactez nous par email : contact@autographe.com ou par téléphone : 33 (0)1 43 25 60 48, ou à notre galerie :

Galerie ARTS ET AUTOGRAPHES

Jean-Emmanuel RAUX, expert en autographes et manuscrits

9 rue de l’Odéon — 75006 PARIS — Tél.: 01 43 25 60 48

Email : contact@autographe.com

[MIRBEAU Octave [Trévières, 1848 – Paris, 1917],  journaliste, critique d’art, romancier et dramaturge français.]

Croqué par Léo ROUSSEL (Léon, dit) [Ourches, 1868 – Paris, 1943], sculpteur français qui réalisa de nombreux portraits.

Dessin au crayon noir signé « Léo Roussel » représentant Octave Mirbeau « peu de temps avant sa mort ». [1917] ; sur feuillet 18 x 11,5 cm. Portrait très expressif réalisé peu avant sa mort.

Vous pouvez acheter cette très belle pièce au prix de 500 euros.

Voici le lien pour ce dessin sur notre site internet : Mirbeau

(Emballage protégé). Une facture et un certificat seront délivrés à l’heureux acheteur.

The price for this item is 500 euros. An invoice will be issued to the purchaser.

Contactez nous par email : contact@autographe.com ou par téléphone : 33 (0)1 43 25 60 48, ou à notre galerie :

Galerie ARTS ET AUTOGRAPHES

Jean-Emmanuel RAUX, expert en autographes et manuscrits

9 rue de l’Odéon — 75006 PARIS — Tél.: 01 43 25 60 48

Email : contact@autographe.com

Rossini

Photographie dédicacée au compositeur Samuel David. Passy, 20 septembre 1865 ; 42 x 32 cm, légères traces de mouillures, encadrée. 

Rare envoi autographe signé : « À mon ami et collegue Samuel David, G. Rossini ».

Vous pouvez acheter cette très belle pièce au prix de 4800 euros.

Voici le lien pour la lettre sur notre site internet : ROSSINI

(Emballage protégé). Une facture et un certificat seront délivrés à l’heureux acheteur.

The price for this item is 4800 euros. An invoice will be issued to the purchaser.

Contactez nous par email : contact@autographe.com ou par téléphone : 33 (0)1 43 25 60 48, ou à notre galerie :

Galerie ARTS ET AUTOGRAPHES

Jean-Emmanuel RAUX, expert en autographes et manuscrits

9 rue de l’Odéon — 75006 PARIS — Tél.: 01 43 25 60 48

Email : contact@autographe.com

LES RARES PAPIERS DE SAINTE-HÉLÈNE.

Extraordinaire réunion de 3 autographes dans une lettre autographe signée de Gedeon Gorrequer, adressée à Hudson Lowe. Sainte-Hélène, 14 décembre 1818 ; 4 pages in-8°, en anglais et en français.

GORREQUER Gedeon [1741 – 1841], officier anglais, aide de camp de H. Lowe à Sainte-Hélène. « Count Balmain said, that notwithstanding count Bertrand and Montholon had called upon him, he has never returned their visits, nor had he ever renerved his application to be prevents to Bonaparte — though he has received the authority of his court, to ask to be presented as a private individual — but he has prefered acting on his own discretion “et attendre une occasion plus propice”. The governor repleid, he was now ready (as he had always been and frequently has offered) to present them the commissionneers when ever they applied — that if they wrote to him on the subject, he was ready to send them an answer. G. Gorrequer, major. »

À la suite 5 lignes autographes signées en français du comte Balmain : 

RAMSAY DE BALMAIN Alexander Antonovitch, comte [1779 – Saint Pétersbourg, 1848], diplomate russe d’origine écossaise, commissaire du gouvernement russe à Sainte-Hélène. Il arrive à Sainte-Hélène le 17 juin 1816. Il repartira le 3 mai 1820 sans avoir été reçu par l’Empereur malgré ses liens avec certains membres de la colonie française.

« Ceci n’est pas entièrement exact, attendu qu’il y a une (1) transposition des divers points de la contestation, qui dénature (2) le fait. Le Cte Balmain. »

Suivent deux pages autographes signées de la main de G. Gorrequer : « The Conversation was a long one, but the part to which this relates very short, and the note was taken down in writing immediatly afterwards by me and read by the Governor, to whom I appeal for its […]. The conversation was in french, but the purpose the same as I saw expressed above, which was copied verbatim from the original note, without transposition or alteration. G. Gorrequer, major. St Helena 22 February 1819. »

Suivent les indications des renvois dans le passage du comte Balmain :

« (1) This word was not in the original paper with Count Balmain’s signature, but found to be added after the second note had been written by me, and the paper again returned by him. 

(2) This word in the original was “dénaturent”. G. Gorrequer, major. »

La fin de ce document est écrite par Hudson Lowe :

LOWE sir Hudson [Galway, 1769 – Chelsea, 1844], général britannique, gouverneur de Sainte-Hélène. « The explanation of Major Gorrequer are confirmed by me. Any difference drawn from transposition, in support of …… Count Balmain ………………… establish as the meaning of my anxious to him on the occasion referred to, is not only ………… but can be demonstrate in direct opposition to the whole ……… of my conversations with him. It is only to ……… this apprehension of my words & meaning the term “denature” ……. properly apply. H. Lowe. »

Vous pouvez acheter cette très belle pièce au prix de 5000 euros.

Voici le lien pour la lettre sur notre site internet : SAINTE-HELENE

(Emballage protégé). Une facture et un certificat seront délivrés à l’heureux acheteur.

The price for this item is 5000 euros. An invoice will be issued to the purchaser.

Contactez nous par email : contact@autographe.com ou par téléphone : 33 (0)1 43 25 60 48, ou à notre galerie :

Galerie ARTS ET AUTOGRAPHES

Jean-Emmanuel RAUX, expert en autographes et manuscrits

9 rue de l’Odéon — 75006 PARIS — Tél.: 01 43 25 60 48

Email : contact@autographe.com


COCTEAU Jean [Maisons-Laffitte, 1889 – Milly-la-Forêt, 1963], poète et écrivain français.

Lithographie représentant deux profils face à face. L’œil est représenté à travers une forme de poisson, bleu et vert. Chaque personnage est représenté avec une chevelure évoquant une corne de bélier. Un profil bleu, l’autre rouge. Il pourrait s’agir d’une représentation du visage de Jean Marais. 

Sans date [circa 1960] ; 585 x 490 mm (pour la partie imprimée). Non numérotée, cachet de l’atelier en bas à droite. Pièce superbe à toutes marges.

Vous pouvez acheter cette très belle pièce au prix de 500 euros.

Voici le lien pour la lettre sur notre site internet : Jean Cocteau

(Emballage protégé et envoi en recommandé avec AR). Une facture et un certificat seront délivrés à l’heureux acheteur.

The price for this item is 500 euros. An invoice will be issued to the purchaser.

Contactez nous par email : contact@autographe.com ou par téléphone : 33 (0)1 43 25 60 48, ou à notre galerie :

Galerie ARTS ET AUTOGRAPHES

Jean-Emmanuel RAUX, expert en autographes et manuscrits

9 rue de l’Odéon — 75006 PARIS — Tél.: 01 43 25 60 48

Email : contact@autographe.com