Archives pour Drouot 28 novembre 2014

Gautier_Maupin

Nous mettons en vente, le 28 novembre 2014 à l’Hôtel Drouot, par l’entremise de l’étude Tessier Sarrou une grande rareté : Un dessin de Théophile Gautier.

84 GAUTIER Théophile [Tarbes, 1811 – Neuilly-sur-Seine, 1872], écrivain, critique littéraire et journaliste français.

Dessin signé. Une indication au crayon laisse supposer que cela pourrait être Mademoiselle de Maupin ? Le grand roman de Théophile Gautier raconte la vie de Madeleine de Maupin et ses aventures galantes.

Daté 1832 ; 105 X 90 mm, à l’encre rouge.

Ce rare dessin est estimé de 3000/5000 €

Lien pour le catalogue en ligne : ici.
Catalogue sur le site de Drouot avec toutes les images : ici.

112-Napoleon_paulineNous mettons en vente, le 28 novembre 2014 à l’Hôtel Drouot, par l’entremise de l’étude Tessier Sarrou une très grande rareté : une lettre entièrement écrite par Napoléon à sa soeur Pauline sur la mort de son premier mari le général Leclerc. Le fait que cette lettre soit entièrement manuscrite de la main du futur empereur est rare, mais plus encore, la signature est exceptionnelle ! En effet, c’est là l’une des rares premières signatures « Napoléon » que l’on voit apparaître avant son couronnement. 

Lot 112 : NAPOLÉON Ier (Napoléon Bonaparte) [Ajaccio, 1769 – île de Sainte-Hélène, 1821], empereur des Français.

Lettre autographe, signée « Napoléon », adressée à sa sœur Pauline. Saint-Cloud, 13 frimaire an 11 [4 décembre 1802] ; 1 page in-4°, vignette gravée de Roger.

Précieuse lettre, entièrement autographe, dans laquelle Napoléon adresse ses condoléances à sa soeur Pauline, qui revenait de Saint-Domingue, après la mort de son mari, le général Leclerc.

« J’apprends ma chère Pauline les malheurs que vous avez éprouvés. Vous avez fait votre devoir, votre mari est mort avec gloire à son poste. Vous avez été digne de lui et de moi. Revenez bientôt ici vous trouverez dans l’amitié de votre famille des consolations à vos malheurs...».

En post-scriptum : « Je vous envoye Lauriston. Vous reviendrez avec lui dans sa voiture ».

Très rare forme de signature pour l’époque.

Provenance :

— Collection de Monsieur de Berny qui acquit ce superbe document au cours de la grande vente du 29 juin 1939 pendant laquelle on dispersa 37 lettres de l’Empereur retrouvées lors du règlement de la succession de M. Lapicière, descendant de Michelot, l’intendant de Pauline Bonaparte.

— Vente du 29/6/1939, succession Lapicière.

— Vente du 19/10/1994, Hôtel Drouot.

Cette lettre est estimée 30 000 à 40 000 euros.

Lien pour le catalogue en ligne : ici.
Catalogue sur le site de Drouot avec toutes les images : ici.