Archives pour Hotel Drouot

Une vente d’autographes exceptionnelle à DROUOT le 19 avril 2019 avec l’étude Oger Blanchet.
http://www.ogerblanchet.fr/

Le lot 33 est un manuscrit de Jacques Prévert :

PRÉVERT Jacques [Neuilly-sur-Seine, 1900 – Omonville-la-Petite, 1977], poète et écrivain français.

Manuscrit autographe signé avec 3 collages « Les derniers sacrements ». 1950 ; Sur Grand in-plano (64,5 x 46,5 cm); 1 petite fente en bas (hors du texte), salissures en bas à droite.

« Noyé dans les grandes eaux de la misère

qui suintent horriblement

le long des murs de sa chambre sordide

Un mourant

Livide abandonné et condamné

Aperçoit

Dans l’ombre de la veilleuse

Promenée et bercée par le vent

Contre le mur suintant

Une lueur vivante et merveilleuse

La flamme heureuse des yeux aimés

Et il entend

Distinctement

En mourant

Dans l’éclatant silence de la chambre mortuaire

Les plus douces paroles de l’amour retrouvé

Dites par la voix même de la femme tant aimée

Et la chambre un instant s’éclaire

Comme jamais palais ne fut éclairé

Il y a le feu

Disent les voisins

Ils se précipitent

Et ne voient rien

Rien d’autre qu’un homme seul

Couché dans des draps sales

Et souriant

Malgré le vent d’hiver

Qui entre dans la chambre

Par les carreaux cassés

Cassés par la misère

Et par le temps. 

Jacques Prévert pour son ami Borsi. Janvier l’année sainte 1950. »

3 collages de Prévert illustrent ce poème : celui du bas figurant un prêtre avec une tête de taureau, avec des ailes donnant l’absolution; une fillette avec un poisson dans les cheveux ; et dans le haut une chauve-souris avec une tête macabre.

Les collages de Prévert témoignent de sa vision onirique du monde, de son rejet des institutions, de sa tendresse pour les femmes et les enfants, de sa compassion pour les animaux. 3000/4000 €

Dans la vente du Mercredi 04 avril à 13h30 – Salle 15 – Hotel Drouot, Drouot-Richelieu, 9, rue Drouot 75009 Paris seront vendus des AUTOGRAPHES – LIVRES ANCIENS ET MODERNES
et un exceptionnel ensemble de lettres de tranchées de Guillaume Apollinaire.
Le lot 3 : Cette très longue et magnifique lettre d’Apollinaire du 12 août 1914 sur la Guerre :
Lettre autographe signée «G.A.», [adressée à André Dupont].
12 août 1914; 4 pages in-8°, effrangées sur les bords et fentes dans les plis.
Très longue lettre sur la Guerre: «Votre lettre m’effare mon cher Ami, vous êtes zouave. Je connais peu les zouaves et vous êtes le premier zouave que je connaisse. Je vous souhaite de ne pas trop faire zouave. Cependant depuis cinq mois, j’entends le brigadier de la 1ère pièce chanter chaque fois qu’il est brindezinge. “Je suis zouave et je l’sais bien, Que tout n’es pas rose à la guerre”. Vous pourrez la chanter bientôt en tout vérité.
Vous verrez comme vous vous habituerez vite. Billy a publié dans le Mercure des vers que je vous ai adressés, il y a joint une réponse qu’il m’a adressé, le tout attribué à un poilu mobilisé dans l’artillerie et à un de ses amis. […] Il y a là un certain sans gène. Les débats ont reproduit le tout. Il est vrai que Billy est gentil et il faut lui pardonner. D’autre part, nos lettres ne nous appartiennent plus, on peut bien par conséquent attribuer nos vers à qui l’on voudra. […] Aujourd’hui, j’ai fait pas mal de vers de circonstance. […] Le secteur 138 est bien moins agréable comme séjour que le secteur 59. Pour ce qu’on en pourrait dire en surplus, ce sont là mystères auxquels il peut être initié en y venant voir soi-même. Ces mystères pour votre gouverne n’ont rien de très intéressant ni même de très mystérieux, mais enfin on tient à ce qu’il n’y ait aucune relation authentique des jours qui suivent les jours. […] Je vous souhaite de n’arriver ici que peu de jours avant la signature de la paix juste assez pour gagner la croix de guerre.» estimation 6/7000 euros.Né russe en 1880, Guillaume Appollinaire s’engage pour la guerre en novembre 1914. Il rejoint le front de Champagne le 4 avril 1915 en tant qu’artilleur puis en novembre 1915, dans le but de devenir officier, entre au 96e régiment d’infanterie avec le grade de sous-lieutenant. Le 9 mars 1916, il obtient sa naturalisation française mais quelques jours plus tard, le 17 mars 1916, il est blessé à la tempe par un éclat d’obus. Après avoir rompu ses fiançailles avec Madelaine Pages, le 2 mai 1917, il épouse Jacqueline
Kolb. Affaiblit pas sa blessure, il meurt le 9 novembre 1918 de la grippe espagnole. Il sera cependant considéré comme
Mort pour la France en raison de ses faits d’armes
Le catalogue est visible aussi sur BIBLIORARE !

PetainNous mettons en vente aux enchères, le 28 novembre 2014 à l’Hôtel Drouot, par l’entremise de l’étude Oger-Blanchet quelques autographes de la bibliothèque du grand collectionneur que fut Lucien Graux dont un très rare manuscrit de Philippe Pétain (lot10)

PÉTAIN Philippe [Cauchy-à-la-Tour, 1856 – île d’Yeu, 1951], maréchal et homme d’État français.

Pièce autographe signée. 1 page in-8°, encadrée. En-tête à son nom gravé. Étiquette rouge en lettres dorées : « Bibliothèque du Docteur Lucien Graux » collée au dos.

Il s’agit du célèbre Ordre du jour du Général Pétain au lendemain de la grande attaque générale des Allemands sur l’ensemble du front de Verdun et des deux rives de la Meuse. L’exemplaire que nous proposons est la recopie par Pétain de son ordre original qui est conservé aux Archives nationales.

« Le 9 avril est une journée glorieuse pour nos armes. Les assauts furieux des soldats du Kronprinz ont été partout brisés. Fantassins, artilleurs, sapeurs, aviateurs de la 2e armée ont rivalisé d’héroïsme. 

Honneur à tous !

Les allemands attaqueront sans doute encore. Que chacun travaille et veille pour obtenir le même succès qu’hier… Courage, on les aura. Ph. Pétain. »

Cette belle pièce historique est estimée 1000 à 1500 euros. Sans nul doute elle va voir son estimation pulvérisée.

Lien pour le catalogue en ligne (pdf en ligne) : ici.

QUAND ?  Mercredi 10 décembre 2014 à l’Hôtel Drouot – Richelieu – 9, rue Drouot, 75 009 Paris – Salle 16 à 15 h 30.

OGER-BLANCHET — 22 rue Drouot 75009 PARIS — Tél. : 01 42 46 96 95 —  Fax : 01 45 23 16 32. Email : contact@ogerblanchet.fr

Catalogue sur demande à l’étude ou disponible à la galerie.

Galerie ARTS ET AUTOGRAPHES — Jean-Emmanuel RAUX, expert en autographes et manuscrits

9 rue de l’Odéon — 75006 PARIS — Tél.: 01 43 25 60 48

Galerie ouverte du mardi au samedi inclus de 11 h à 12 h 30 et 14 h à 18 h.

Organisation de catalogues à prix marqués et Organisation de ventes publiques

Churchill_59Nous mettons en vente aux enchères, le 28 novembre 2014 à l’Hôtel Drouot, salle 9, par l’entremise de l’étude Tessier Sarrou une photographie de Winston Churchill.

CHURCHILL sir Winston Leonard Spencer [Blenheim Palace, Oxfordshire, 1874 – Hyde Park Gate, Londres, 1965], homme politique britannique.

Photographie signée. 163 X 114 mm. Cachet au dos du photographe : Vivienne 20th Century Studios Ltd. Pièce signée sous la photographie.

Cette photographie est estimée 1200/1500 euros.

Lien pour le catalogue en ligne (pdf en ligne) : ici.
Catalogue sur le site de Drouot avec toutes les images : ici.

QUAND ?  Vendredi 28 novembre 2014 à l’Hôtel Drouot – Richelieu – 9, rue Drouot, 75 009 Paris – Salle 9.

Tessier & Sarrou

mail@tessier-sarrou.com

Tél. : 01 40 13 07 79 Fax : 01 42 33 61 94

Catalogue en ligne illustré :

http://www.neret-tessier.com/flash/index.jsp?id=20738&idCp=49&lng=fr

Catalogue sur demande à l’étude ou disponible à la galerie.

Galerie ARTS ET AUTOGRAPHES — Jean-Emmanuel RAUX, expert en autographes et manuscrits

9 rue de l’Odéon — 75006 PARIS

Tél.: 01 43 25 60 48

Galerie ouverte du mardi au samedi inclus — De 11 h à 12 h 30 et 14 h à 18 h.

Organisation de catalogues à prix marqués

Organisation de ventes publiques

Sand_127Nous mettons en vente aux enchères, le 28 novembre 2014 à l’Hôtel Drouot, par l’entremise de l’étude Tessier Sarrou une rare dentrite de George Sand (lot 127)

SAND George (Aurore Dupin, baronne Dudevant, dite) [Paris, 1804 – Nohant, 1876], romancière française.

Aquarelle. Dendrite représentant un lac.

114 x 145 cm (à vue).

Authentifiée au dos par Aurore Sand : « Cette aquarelle de G. Sand appelée Dendrite est une œuvre originale de l’artiste provenant des collections de sa petite fille Madame Aurore Sand ».

Cette aquarelle-dentrite- est estimée 3000 à 4000 euros.

Lien pour le catalogue en ligne (pdf en ligne) : ici.

Catalogue sur le site de Drouot avec toutes les images : ici.

QUAND ?  Vendredi 28 novembre 2014 à l’Hôtel Drouot – Richelieu – 9, rue Drouot, 75 009 Paris – Salle 9.

Tessier & Sarrou

mail@tessier-sarrou.com

Tél. : 01 40 13 07 79 Fax : 01 42 33 61 94

Catalogue en ligne illustré :

http://www.neret-tessier.com/flash/index.jsp?id=20738&idCp=49&lng=fr

Catalogue sur demande à l’étude ou disponible à la galerie.

Galerie ARTS ET AUTOGRAPHES

Jean-Emmanuel RAUX, expert en autographes et manuscrits

9 rue de l’Odéon

75006 PARIS

Tél.: 01 43 25 60 48

Galerie ouverte du mardi au samedi inclus

De 11 h à 12 h 30 et 14 h à 18 h.

Site internet : http://Arts.fr et http://autographe.com

Organisation de catalogues à prix marqués

Organisation de ventes publiques

Gautier_Maupin

Nous mettons en vente, le 28 novembre 2014 à l’Hôtel Drouot, par l’entremise de l’étude Tessier Sarrou une grande rareté : Un dessin de Théophile Gautier.

84 GAUTIER Théophile [Tarbes, 1811 – Neuilly-sur-Seine, 1872], écrivain, critique littéraire et journaliste français.

Dessin signé. Une indication au crayon laisse supposer que cela pourrait être Mademoiselle de Maupin ? Le grand roman de Théophile Gautier raconte la vie de Madeleine de Maupin et ses aventures galantes.

Daté 1832 ; 105 X 90 mm, à l’encre rouge.

Ce rare dessin est estimé de 3000/5000 €

Lien pour le catalogue en ligne : ici.
Catalogue sur le site de Drouot avec toutes les images : ici.