Archives pour Sainte Hélène

LES RARES PAPIERS DE SAINTE-HÉLÈNE.

Extraordinaire réunion de 3 autographes dans une lettre autographe signée de Gedeon Gorrequer, adressée à Hudson Lowe. Sainte-Hélène, 14 décembre 1818 ; 4 pages in-8°, en anglais et en français.

GORREQUER Gedeon [1741 – 1841], officier anglais, aide de camp de H. Lowe à Sainte-Hélène. « Count Balmain said, that notwithstanding count Bertrand and Montholon had called upon him, he has never returned their visits, nor had he ever renerved his application to be prevents to Bonaparte — though he has received the authority of his court, to ask to be presented as a private individual — but he has prefered acting on his own discretion “et attendre une occasion plus propice”. The governor repleid, he was now ready (as he had always been and frequently has offered) to present them the commissionneers when ever they applied — that if they wrote to him on the subject, he was ready to send them an answer. G. Gorrequer, major. »

À la suite 5 lignes autographes signées en français du comte Balmain : 

RAMSAY DE BALMAIN Alexander Antonovitch, comte [1779 – Saint Pétersbourg, 1848], diplomate russe d’origine écossaise, commissaire du gouvernement russe à Sainte-Hélène. Il arrive à Sainte-Hélène le 17 juin 1816. Il repartira le 3 mai 1820 sans avoir été reçu par l’Empereur malgré ses liens avec certains membres de la colonie française.

« Ceci n’est pas entièrement exact, attendu qu’il y a une (1) transposition des divers points de la contestation, qui dénature (2) le fait. Le Cte Balmain. »

Suivent deux pages autographes signées de la main de G. Gorrequer : « The Conversation was a long one, but the part to which this relates very short, and the note was taken down in writing immediatly afterwards by me and read by the Governor, to whom I appeal for its […]. The conversation was in french, but the purpose the same as I saw expressed above, which was copied verbatim from the original note, without transposition or alteration. G. Gorrequer, major. St Helena 22 February 1819. »

Suivent les indications des renvois dans le passage du comte Balmain :

« (1) This word was not in the original paper with Count Balmain’s signature, but found to be added after the second note had been written by me, and the paper again returned by him. 

(2) This word in the original was “dénaturent”. G. Gorrequer, major. »

La fin de ce document est écrite par Hudson Lowe :

LOWE sir Hudson [Galway, 1769 – Chelsea, 1844], général britannique, gouverneur de Sainte-Hélène. « The explanation of Major Gorrequer are confirmed by me. Any difference drawn from transposition, in support of …… Count Balmain ………………… establish as the meaning of my anxious to him on the occasion referred to, is not only ………… but can be demonstrate in direct opposition to the whole ……… of my conversations with him. It is only to ……… this apprehension of my words & meaning the term “denature” ……. properly apply. H. Lowe. »

Vous pouvez acheter cette très belle pièce au prix de 5000 euros.

Voici le lien pour la lettre sur notre site internet : SAINTE-HELENE

(Emballage protégé). Une facture et un certificat seront délivrés à l’heureux acheteur.

The price for this item is 5000 euros. An invoice will be issued to the purchaser.

Contactez nous par email : contact@autographe.com ou par téléphone : 33 (0)1 43 25 60 48, ou à notre galerie :

Galerie ARTS ET AUTOGRAPHES

Jean-Emmanuel RAUX, expert en autographes et manuscrits

9 rue de l’Odéon — 75006 PARIS — Tél.: 01 43 25 60 48

Email : contact@autographe.com

OMEARA-28848Nous avons des documents très importants dans notre dernier catalogue d’autographes et manuscrits ! Témoin cet exceptionnel document établissant les dépenses probables de Napoléon à Sainte Hélène pour le gouvernement anglais :

O’MEARA Barry Edward [en Irlande, 1786 – Londres, 1836], médecin irlandais, il soigna Napoléon durant trois ans à Sainte-Hélène.

Pièce autographe. [Sainte-Hélène, 1817 ?] ; 1 page in-plano ; en anglais. État n° 1, dressé par le commissaire général D. Ibbetson et copié par O’Meara, des dépenses annuelles probables du général Bonaparte et sa suite à Sainte-Hélène, comportant la fourniture et le transport du fourrage pour treize chevaux ; les gages des domestiques anglais, les frais d’artisans ; la fourniture et le transport de nourriture et autres biens provenant des magasins appartenant à la East India Company ou au gouvernement. Le salaire du chirurgien O’Meara, attaché au général Bonaparte et à sa suite, n’est pas encore déterminé et doit être ajouté. On joint une copie ancienne. (Origine : archives Bertrand.)

Voici le lien sur ce précieux document historique : O’Meara

Vous pouvez acheter ce rare document au prix de 2800 euros. (Emballage protégé et envoi en recommandé avec AR). Une facture et un certificat seront délivrés à l’heureux acheteur.

The price for this item is 2800 euros. An invoice and a certificate will be issued to the purchaser.

Contactez nous par email : contact@autographe.com ou par téléphone : 33 (0)1 43 25 60 48, ou à notre galerie :

Galerie ARTS ET AUTOGRAPHES

Jean-Emmanuel RAUX, expert en autographes et manuscrits

9 rue de l’Odéon — 75006 PARIS — Tél.: 01 43 25 60 48

Email : contact@autographe.com

Livre-Longwood
Dans la vente publique qui aura lieu mercredi 26 mars à 14 h figure un rare ouvrage de la bibliothèque de Longwood : sous la référence Lot n° 7

[BIBLIOTHÈQUE DE SAINTE-HÉLÈNE]. Lettres de Madame de Maintenon. Léopold Collin, Paris, 1806; in-12, reliure en veau (rousseurs et accidents). Livre provenant de la bibliothèque de Longwood Sainte-Hélène (cachet noir sur la page de titre). Un manuscrit inséré au début stipule «Ce livre faisait partie de la Bibliothèque de Napoléon à Ste Hélène que nous avons achetée du Gouvernement anglais en 1822.» La vente aux enchères des objets restant à Longwood se fit, sur place, en neuf jours, l’année suivante du décès de Napoléon, du 1er avril au 3 juin 1822. Les livres vendus à Sainte-Hélène, furent ceux laissés par H. Lowe à Longwood et qui appartenaient au Gouvernement Anglais. La bibliothèque de Sainte-Hélène sera constituée de deux parties principales: – Les volumes emportés de France qui, issus de Trianon et éventuellement d’autres fonds impériaux, peuvent porter comme celui-ci le cachet « Cabinet de S. M. l’Empereur et Roi » avec les armes: étant considérés comme la propriété de Napoléon, ils feront partie de la succession. – Les 1226 ouvrages brochés ou cartonnés qui seront envoyés d’Angleterre de 1816 à 1821 et qui, n’étant pas considérés par les Anglais comme propriété de Napoléon, seront vendus à Londres chez Sotheby’s en 1823. De ces deux catégories de livres, les uns [ceux provenant de Paris] furent marqués d’un cachet, timbre humide, informe et illisible, les autres [ceux venant de Londres] d’une empreinte à la cire où l’on distinguait vaguement les armes impériales. (A. Guillois). Notre exemplaire, qui porte un cachet aux armes impériales, appartient au second groupe de livres, et il proviendrait de la vente faite à Longwood.
Estimation 1000 / 1500 euros. A ne pas laisser passer ! Les enchères vont indiscutablement exploser sur cet ouvrage précieux.

Vous pouvez consulter le catalogue sur le site de l’étude TESSIER SARROU ou sur le lien direct ici.

Expositions publiques:
Mardi 25 mars de 11h à 18h. Le matin de la vente de 11h à 12h
Téléphone pendant l’exposition0: 01 48 00 20 11

Pour tous renseignements : Sur les autographes :
Expert jean Emmanuel RAUX
9 rue de l’Odéon
75006 PARIS
0143256048

ÉTUDE TESSIER SARROU
S.A.R.L. – AGRÉMENT 2001-014
8, RUE SAINT-MARC – 75002 PARIS
TÉL. : 01 40 13 07 79
FAX : 01 42 33 61 94

[NAPOLÉON Ier] — SAINTE-HÉLÈNE.

Intéressant ensemble de 4 dessins (300 x 230 mm). Ces dessins ont été extraits vers 1838, d’un carnet de dessins d’un voyage des Indes en Europe, réalisé en septembre 1832, soit onze ans après le décès de Napoléon et avant le retour des cendres. Émouvant témoignage de l’île alors que le corps de Napoléon y résidait encore. Ces dessins exécutés par R.H. Cathbert, entre le 5 et le 6 septembre 1832, regroupent des vues de Sainte-Hélène :

—  3 dessins sur la vue de James Town, et deux vues de l’île depuis la mer, avec des vaisseaux.

—  Beau dessin avec deux vaisseaux et la vue de James Town en arrivant de la mer.

—  Aspect de l’île de Sainte-Hélène avec un beau vaisseau toutes voiles dehors (vue du sud-est).

—  Beau dessin représentant James Town le 6 septembre 1832.

Ces rares témoignages de l’époque, vous pouvez les acquérir en téléphonant à Arts et Autographes (01 43 25 60 48) ou en passant à la galerie pour l’acquérir. Ces précieux dessins viennent de rejoindre la collection d’un éminent collectionneur napoléonien. Vous voulez être au courant de nos dernières acquisitions? Envoyez nous par email vos coordonnées postales pour être inscrit à l’envoi de nos catalogues.

NAPOLÉON Ier (Napoléon Bonaparte).

Si on trouve des notes et des manuscrits autographes datant de sa captivité, les documents signés à Sainte-Hélène par l’Empereur sont de la plus grande rareté, Napoléon se refusant d’écrire ou de signer des lettres qui devaient passer par la censure de Hudson Lowe. Il est plus rare de trouver des pièces signées de Napoléon que des manuscrits autographes, qui bien que spectaculaires n’en sont que moins rares !

Pièce signée. Longwood, 12 décembre 1817 ; 1 page oblongue in-8°, de la main de son valet Louis Marchand. Très rare document signé par Napoléon à Sainte-Hélène. Note adressée « Au Grand Maréchal », le général comte Bertrand, afin qu’il fasse payer 1 000 F « pour la toilette », 1 725 F « pour gages de Décembre », et 4 500 F « pour les besoins de la Maison ».

Pièce rarissime.

Ce document exceptionnel est disponible chez ARTS et AUTOGRAPHES. Pièce signée par Napoléon à Longwood.