Réf : 29369 LITTERATURE

90 000 €

Réserver

COCTEAU Jean [Maisons-Laffitte, 1889 - Milly-la-Forêt, 1963], poète et écrivain français.

Manuscrit autographe.

Manuscrit autographe « De l’ordre considéré comme une anarchie ». 64 pages ; 165 X 240 mm dans un cahier. Allocution prononcée au Collège de France, le jeudi 3 mai 1923. C’est un vibrant hommage à Radiguet qui venait de publier en début d’année « Le Diable au corps ». Le texte original diffère sensiblement du texte publié. Cette allocution fut publiée dans Le Rappel à l’ordre, en 1926. Nombreuses corrections. Après la mort de Radiguet, Cocteau déclara : Ce malheur termine une longue période pendant laquelle, avec un groupe de musiciens et sous le patronage d’Érik Satie, je désensorcelais la musique française. Elle succombait sous les charmes. Érik Satie donnait l’exemple d’un saint musical… le titre de mon allocution au Collège de France : D’un ordre considéré comme une anarchie, résume l’esprit d’un météore de rires, de scandales, de prospectus, de dîners hebdomadaires, de tambours, d’alcool, de larmes, de deuils, de naissances et de songes qui étonna Paris entre 1918 et 1923 (op. cit., p. 31). Ce manuscrit très important dans la vie de Jean Cocteau est un vibrant hommage à Radiguet.