Archives pour prends ma bouche

Extraordinaire cette très longue lettre de 6 pages d’Yvonne Printemps à Sacha Guitry que nous avons la chance d’avoir trouvé et que nous vous présentons ici :
PRINTEMPS Yvonne (Yvonne Wigniolle, dite) [Ermont-Eaubonne, 1894 – Neuilly-sur-Seine, 1977], actrice et chanteuse française.
Lettre autographe, signée « Ton petit Von », adressée à Sacha Guitry. [Juin ou juillet 1916 ?]; 6 pages petit in-4°.
Belle lettre d’amour du début de leur passion, écrite par « une pauvre petite chose folle d’amour » à sa « chose chérie ».
Elle raconte l’après-midi dans l’attente de son télégramme: elle a cru mourir ! « Et quand j’ai sentie dans mes mains cette chose qui venait de toi je me suis mise à pleurer comme une folle n’osant pas l’ouvrir et l’ayant ouverte je ne me suis pas calmée – penses tu me disais “Tu” – oh ! ma mé ma mé comme c’est doux le “toi”. Tous tes télégrammes avaient des grands “Vous” qui me semblaient tenir toute la dépêche »… Elle déplore qu’il n’ait pas écrit une lettre de sa main; elle a tant souffert. « J’ai eu des idées effrayantes j’ai pris de l’éther j’en ai bu voulant me rendre très malade Maman pleurait au pied de mon lit. Il me semblait, qu’étant malade je t’oublierais un peu – et ça n’a rien changé […]. Maintenant que je sais qu’il y a autre chose dans la vie, je ne [peux] plus être sans toi, ma fidélité il ne faut même pas en parler. J’aimerais mieux mourir que de sentir d’autres mains que les tiennes s’approcher de moi. Tu m’as fait trouver mon pauvre petit tellement précieux. Sacha, mon Sacha je t’adresse une prière tellement chaude – “ne prends pas de grande décision avant de m’avoir revue”. Tu te rends compte par mes lettres que je suis dans un état un peu fou. Oui c’est de la folie mais c’est tellement sérieux. Aimé chéri, tu m’as appelé “Ma petite chose” […] si c’est bien ça que tu voulais, alors je suis ta chose, ta petite chose à deux genoux et qui te crie “je t’aime je t’aime” »… Elle va partir se fiant à sa promesse de répéter ensemble au début d’août, et elle supplie sa « poupée jolie » de tâcher d’être à elle. « Mets ton corps contre le mien, serre-moi très fort. Ah ! si tu étais là. Aime moi je voudrais pendant une minute oublier que tu es loin. Aime moi c’est tout ce que je te demande. Prends ma bouche »…
C’est un des très beaux documents autographes que possède la galerie Arts et Autographes. Venez nous voir, au 9 rue de l’Odéon à Paris. Tél.: 01 43 25 60 48.