logo

Arts & Autographes

Réf : 15044 HISTOIRE

35 000 €

Réserver

LOWE sir Hudson [Galway, 1769 - Chelsea, 1844], général britannique, gouverneur de Sainte-Hélène.

Lettre autographe signée

Lettre autographe signée, adressée au comte Alexandre de Balmain. Sainte-Hélène, 6 mai 1821 ; 4 pages in-4°, en français.
Hudson Lowe annonce à Balmain la mort de Napoléon.
« […] Bonaparte n'est plus. Il expiroit hier au soir a 6 heures moins dix minutes, après une maladie qui ‘avoit obligé de garder sa chambre depuis le 17 mars passé. On a ouvert le corps et découvert la cause de sa mort - un schirre et chancre à l'estomac près du pylore. Son père est mort de la même maladie. Il n'étoit plus au pouvoir de la médecine de l'avoir sauvé. Montholon a dit dans une lettre à sa femme (particulièrement) “C'est une grande consolation pour nous a avoir acquis la preuve que sa mort n'est pas et n'a pu etre en aucune manière le resultat de sa captivite ni de la privation de tous les soins que peut être l'Europe eut pu offrir à l'Esperance”. Le comte Bertrand même ne parle plus du “Chronique Hepatitis”, mais avoue ce que l'inspection des medecins a prouvé “un squirre au pylor” comme cause de sa mort, ajoutant que Bonaparte avait soupçonné la cause, -héréditaire - son père étant mort de la même maladie…».
Il s'agit de la lettre qui est le pivot de la thèse de l'empoisonnement présumé de Napoléon. Texte exceptionnel.