LE MARCHÉ DES AUTOGRAPHES

En ces temps incertains que devient le marché des autographes ?

Le marché est baissier sur les autographes. Seules certaines grosses pièces arrivent à garder leur valeur financière.

Les lettres exceptionnelles gardent une valeur certaine. Témoin cette lettre de Toulouse Lautrec qui s’est vendue hier chez Christies au prix de 17500 euros : http://www.christies.com/lotfinder/drawings-watercolors/henri-de-toulouse-lautrec-princeteau-et-lautrec-6063510-details.aspx?from=salesummery&intObjectID=6063510&sid=21307f43-87bd-4876-b573-d7d12173f71f

Une autre lettre s’était vendue plus chère en 2014 chez Sotheby’s: http://www.sothebys.com/fr/auctions/ecatalogue/lot.43.html/2014/livres-et-manuscrits-pf1403

Les lettres de Toulouse Lautrec ne sont pas rares. Une abondante correspondance s’était vendue il y a quelques années aux ETATS-UNIS. Le marché des lettres autographes est revenu aux prix des années 2005. Assagi, le marché ne pourra que repartir de l’avant et il y a de très belles pièces et de belles opportunités chez tous les marchands d’autographes.

L’affaire Aristophil s’est calmée. Le stock de la société sera vendu en vente judiciaire probablement à des prix bons marchés, encore faut-il relativiser les choses. Les bonnes pièces trouvent toujours preneur. De nouveaux clients sont apparus.

Le marché de l’Art Moderne est très friand de belles pièces et d’oeuvres de qualité. Le marché est résolument orienté à la hausse.

J.E. RAUX

Partagez :

Par Jean-Emmanuel Raux

Jean-Emmanuel Raux est expert en autographes depuis plus de 45 ans. Spécialisé dans l'achat, la vente et l'expertise d'autographes, lettres autographes et documents historiques, il dirige avec passion sa galerie parisienne Arts & Autographes. Jean-Emmanuel Raux est expert dans plusieurs études de commissaires priseurs. Il vous conseillera utilement pour la réalisation de vos collections.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.